Navigation dans le site :

  1. Accéder au contenu
  2. Accéder au menu rubriques principales
  3. Accéder au moteur de recherche
  4. Accéder au choix de la langue
  5. Accéder au menu Aide
  6. Accéder au raccourcis clavier

Traitements Expliqués1

Liste des liens direct pour accéder aux rubriques :

Quels sont les différents types de traitements de l’AOMI ?

Le but des traitements est de réduire le risque d’évolution de votre maladie, que ce soit sur le plan local ou général, et d’améliorer votre confort de vie.

Les traitements qui permettent de prendre en charge l’AOMI sont de trois types :

  • Préventifs : dont le but est de limiter les complications de la maladie athérothrombotique,
  • Symptomatiques : dont le but est d’améliorer les symptômes et la qualité de vie,
  • Curatifs : dont le but est de corriger les lésions menaçantes ou invalidantes.

Ils associent les mesures d’hygiène de vie, la rééducation, les médicaments et les techniques de revascularisation.

Les indications de ces traitements varient suivant les situations cliniques.

Quels sont les differents traitements non médicamenteux ?

La prise en charge non médicamenteuse de l’AOMI fait essentiellement appel à un certain nombre de mesures d’hygiène de vie : le maintien de l’activité physique avec une éventuelle rééducation à la marche, l’arrêt du tabac, un régime alimentaire adapté, les soins des pieds.

L’arrêt du tabac l’hygiène alimentaire et les soins de pieds s’adressent à tous les patients; ces traitements sont préventifs. La rééducation par la marche concerne les patients qui présentent une claudication; son but est l’amélioration des symptômes.

Quels types de médicaments peut on recevoir en cas d’AOMI ?

Les traitements médicamenteux prescrits en cas d’AOMI ont pour objectif de prévenir le risque d’obstruction d’une artère (c’est le cas des antiagrégants plaquettaires), de lutter contre certains facteurs de risque (hypertension artérielle, anomalie des lipides, diabète, tabac) et d’améliorer les capacités de marche (c’est le cas des vasodilateurs).

Qu’est ce qu’un médicament antiagrégant plaquettaire ? Que va-t-il m’apporter ?

Un antiagrégant plaquettaire est un médicament qui empêche les plaquettes qui circulent dans le sang de s’agréger (s’agglutiner). Il diminue ainsi le risque de formation de caillot dans les artères (ou thrombi) qui peuvent se former au contact d’une plaque d’athérome et venir boucher l’artère.

Ce type de traitement est utile aux stades où l’AOMI est établie pour prévenir le risque thrombotique non seulement au niveau des artères des membres inférieurs mais également au niveau des autres territoires artériels (coronaires, carotides…).

Le but de ce traitement est de réduire le risque d’infarctus du myocarde ou d’accident vasculaire cérébral. Il existe plusieurs médicaments appartenant à la famille des antiagrégants plaquettaires.

Qu’est ce qu’un médicament vasodilatateur ? Que va-t-il m’apporter ?

Les médicaments vasodilatateurs peuvent diminuer la douleur à la marche et augmenter la distance parcourue sans douleur. Ils peuvent être prescrits en complément de la rééducation.

Qu’est ce qu’un traitement local des lésions ?

Le traitement local des lésions consiste à intervenir directement sur le caillot ou thrombus provoqué par l’athérothrombose à l’intérieur des artères.

Qu’est-ce qu’une angioplastie ?

Il s’agit d’une technique endovasculaire (directement à l’intérieur des vaisseaux, sans recours à la chirurgie) qui consiste à dilater un vaisseau rétréci par une plaque d’athérome.

L’angioplastie permet de traiter les sténoses (rétrécissements) localisées des artères des membres inférieurs. Après ponction au niveau de l’artère fémorale, une sonde munie d’un ballonnet est guidée jusqu’à la lésion. Le ballonnet est alors gonflé plusieurs fois afin d’écraser la lésion artérielle et de dilater progressivement la partie rétrécie de l’artère. Après obtention du résultat souhaité, la sonde et le ballonnet sont retirés. En cas de besoin, il est parfois possible de faire une nouvelle angioplastie.

 

Références :

  1. Brochure Artériopathie Oblitérante des Membres Inférieurs : 101 questions/réponses